École Les agents de circulation supprimés pour restriction budgétaire ! « La vie de nos enfants n’a pas de prix! » s’insurgent les parents après la mort du petit Lolesio

“Décisions de suppression des agents de circulation prise sur fonds de restriction budgétaire” selon l’élu

Jeudi soir, à la sortie de l’école, une trentaine de personnes, avec la maman du petit Lolesio qui organise ce mouvement, sont là avec leur gilet jaune pour assurer la sortie des classes. Ils ont confectionné une banderole : “Nous réclamons la remise en place d’un agent de circulation. La vie de nos enfants n’a pas de prix!

La maman, Isabelle, interviewée pour la Tribune des travailleurs:

“On ne lâchera pas jusqu’à ce qu’on obtienne satisfaction, jusqu’à ce qu’ils trouvent une solution et remettent un agent pour les sorties de classe. Nous ferons ce mouvement à chaque sortie de classe tant qu’il n’y aura pas de solutions de trouvées : rétablir un agent de circulation.

J’ai tiré tous les tracts sur mon imprimante. Ça m’a coûté 4 cartouches, mais ce n’est rien à côté de la mort d’un enfant. Ce qu‘on fait, c’est protéger nos enfants afin que cela ne se reproduise pas. Une autre école nous a rejoint et fait la même chose. Samedi, on se retrouve tous pour l’inauguration des Capucins. On veut leur montrer à la Mairie qu’on est déterminé.

La sécurité de nos enfants n’a pas de prix et c’est scandaleux que pour des raisons budgétaires le poste de l’agent ait été supprimé. Ils doivent les remettre partout. On s’organise pour cela. Je reçois du soutien tous les jours. Les gens sont avec nous. Là-haut, ils vont savoir qu’on ne va pas attendre les “résultats de l’enquête” et laisser trainer les choses pour ne rien faire.

Un parent d’élèves de l’école ajoute :

Je suis admiratif devant la force de la maman, son courage, sa détermination. Châpeau pour faire cela, elle force le respect.

Lors de la délégation à la Mairie, on a entendu des propos scandaleux disant “on est dans les quotas”. Comment peut-on dire cela devant la maman qui vient de perdre son enfant? Ils se moquent de nous. La Mairie dépense des centaines de milliers d’euros pour l’inauguration du plateau des Capucins et ne trouve pas d’argent pour payer un agent de circulation parce qu’il y a restriction budgétaire? Il y a suffisamment de chômeurs dans le pays et du travail qu’on pourrrait leur donner. Une seule école, au centre ville, un quartier chic, a conservé son agent de circulation. C’est quoi cette différence de traitement? Oui, il y a de la colère. Ils devraient se méfier de la détermination des gens. La famille est soutenue. Par les chauffeurs de Bibus, par des gens de partout qui apportent des messages de soutien.

La maman et ses nombreux soutiens appellent à se regrouper ce samedi lors de l’inauguration du plateau des Capucins pour manifester leur détermination à obtenir le rétablissement des agents de circulation devant les écoles.

Photo aimablement donnée par le journaliste du Télégramme de Brest

Brest,  le 6  janvier 2017

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s